×
+ L'ÉDITO
Par Khalid BELYAZID
Le 26/11/2021
Mobilité

Comment une ville peut devenir un champion de l’export automobile, accueillir le TGV et ne pas...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Rallye Aicha des Gazelles revient sur les pistes

Par Karim Agoumi | Edition N°:6095 Le 17/09/2021 | Partager
Maintes fois reportée, la 30e édition enfin sur les rails
Trophée «gazelles engagées», protocole sanitaire strict… Les nouveautés
190 équipages dont 6 Marocains

Les férus de sensations fortes seront comblés. Maintes fois reporté suite aux restrictions de la pandémie, le Rallye Aïcha des Gazelles – organisé par l’agence Maienga -  signe son come back après plus de deux ans d’absence.

rallye-aicha-des-gazelles-095.jpg

L’édition 30 ans du rallye Aïcha des Gazelles a débuté vendredi à Nice. Elle comptera pas moins de 8 étapes - dont un marathon – et totalisera près de 1.000 kilomètres à parcourir en plein désert marocain (Ph. Maienga)

Une édition à laquelle prendront part plusieurs centaines de femmes de toutes nationalités et qui aura pour nouveauté cette année de valoriser leur engagement solidaire tout en prenant toutes les dispositions nécessaires en matière de sécurité.

La course féminine, dont le départ a été donné à Nice ce vendredi pour prendre fin le 2 octobre prochain à Essaouira, confrontera pas moins de 378 gazelles – soit un total de 190 équipages - âgées de 20 à 70 ans et représentant 14 pays dont notamment l’Espagne, l’Italie, le Portugal ou encore la Belgique. Le Maroc, quant à lui, verra ses couleurs défendues par 12 gazelles, parmi lesquelles 4 novices.

«Quatre coureuses marocaines tenteront l’expérience pour la première fois cette année. Les autres n’en sont pas à leur coup d’essai et espèrent monter sur le podium pour hisser le drapeau étoilé», nous confie la fondatrice et organisatrice de l’épreuve Dominique Serra.

Une aventure dont l’objectif consiste avant tout à permettre aux femmes de s’émanciper à travers le dépassement de soi, le challenge, l’entraide et le courage. «Depuis sa création en 1990, Aicha des gazelles a permis à la gent féminine de prouver sa valeur à travers un sport à la base réservé aux hommes», souligne ainsi la responsable. Son concept? Une course de navigation en hors-piste et  à l’ancienne sans GPS ni smartphone, mais uniquement des cartes, une boussole et une règle.

«Le but de ce rallye n’est pas la vitesse en soi, mais de parcourir la distance minimale dans la bonne direction», précise Serra.
Cette trentième édition proposera pour la première fois cette année un trophée pour soutenir la meilleure association humanitaire, médicale ou encore caritative défendue par ses participantes. Plus concrètement, un jury composé des membres du comité RSE du rallye désignera le meilleur projet associatif. La somme de 10.000 euros sera alors reversée à la structure gagnante. «Cette marque de soutien ne sera pas uniquement financière. Nous projetons également de communiquer sur les actions phares de ces associations à travers la presse afin de contribuer à valoriser leurs démarches», souligne la fondatrice de l’évènement.

Une édition anniversaire dont le mot d’ordre sera avant tout la sécurité. «Suite à trois reports pour cause de pandémie, nous souhaitions mettre les grands moyens pour éviter toute contamination durant la course», explique Serra. Ainsi, l’évènement sera soumis cette année à un protocole sanitaire strict mis en place en coordination avec des ministères marocains. Des mesures destinées aux gazelles, aux organisateurs mais aussi aux prestataires qui incluront le respect rigoureux des gestes barrières, la réalisation de tests PCR ainsi que la mise à disposition d’une quarantaine de masques chirurgicaux. Mais pas seulement.

«La démarche concernera également le contrôle des documents sanitaires exigés, lequel sera réalisé électroniquement à l’aide de QR Code», tient à souligner Serra. Enfin, une brigade anti-Covid – composée de cinq médecins -  sera déployée tout au long de l’évènement pour gérer des cas suspects et limiter autant que possible la prise de risque.

Une course écolo et citoyenne

Aicha des Gazelles est le premier rallye au monde à s’inscrire dans une démarche environnementale et citoyenne. Cette année, tout comme les précédentes, la course mettra le «green» à l’honneur en valorisant l’écoconduite et le recours à l’énergie électrique. «Aicha des Gazelles vise avant tout à parcourir le moins de kilomètres possibles, ce qui est à la fois économique et écologique», souligne la fondatrice de l’épreuve Dominique Serra. «Par ailleurs, une catégorie E-Gazelle entièrement électrique est à nouveau prévue cette année. 12 équipages devront y conjuguer gestion de l’autonomie et choix de trajectoires adaptés», ajoute la responsable. Enfin, la manifestation prévoit l’incinération des déchets au sein des bivouacs ainsi que la récupération des bouteilles d’eau minérale consommées par l’association Cœur de Gazelles. «Ces bouteilles seront remises à l’entreprise sociale d’insertion professionnelle Ressourc’In. Elles serviront de matière première  à des jeunes femmes sans emploi pour fabriquer luminaires, tapis et bon nombre d’objets tendance», conclut la responsable.

Karim AGOUMI

 

 

 

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite