×
+ L'ÉDITO
Par Khalid BELYAZID
Le 26/11/2021
Mobilité

Comment une ville peut devenir un champion de l’export automobile, accueillir le TGV et ne pas...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Tout sur le nouvel hôpital universitaire de l’UM6SS

Par Ahlam NAZIH | Edition N°:6115 Le 15/10/2021 | Partager
Démarrage en décembre 2020 avec une capacité de 325 lits
La structure de Bouskoura aura coûté 1,3 milliard de DH
200 médecins et 325 paramédicaux engagés

L’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé (UM6SS) monte en puissance d’année en année. Quelque sept ans après son lancement, l’institution gérée par une fondation à but non lucratif (Cheikh Khalifa Ibn Zaid Maroc), se place au centre d’un véritable écosystème. Après l’Hôpital Universitaire International Cheikh Khalifa, l’International Medical Simulation Center, le Centre d’Innovation, le Laboratoire National de Référence et les Résidences Universitaires, l’UM6SS ouvre un deuxième hôpital d’application à Casablanca.

hopital-universitaire-um6ss-015.jpg

Etalé sur 47.000 m², l’Hôpital Universitaire International Mohammed VI (HM6) couvre 30 spécialités. Il est doté d’équipements de dernière génération permettant de réaliser des actes complexes. C’est le 1er hôpital au Maroc à disposer d’un laboratoire d’analyse du mouvement pour la prise en charge des patients polytraumatisés, selon son management (Ph. UM6SS)

L’Hôpital Universitaire International Mohammed VI (HM6), situé au cœur de Bouskoura, a ouvert ses portes en décembre 2020, pour accueillir son premier patient Covid. «Nous tenions à participer activement à la politique nationale de lutte contre cette pandémie, et à apporter au ministère de la Santé notre infrastructure pour donner aux malades les meilleurs soins possibles face aux complications que peut provoquer le virus de la Covid-19 à certains malades», confie son directeur général, Mouad El Haloui.

Couvrant une superficie de 47.000 m², l’établissement offre une capacité de 325 lits. La nouvelle structure, financée à hauteur de 1,3 milliard de DH (emprunt bancaire et fonds propres marocains), se veut un hôpital universitaire pluridisciplinaire privé à but non lucratif, proposant des services de soins dans plus de 30 spécialités.

«L’hôpital vient renforcer la stratégie de création de structures hospitalières à même d’accompagner l’enseignement et la recherche en sciences de santé au Maroc. Il vient aussi relever les défis de la santé, tant au niveau national qu’africain, notamment grâce à des équipements de dernière génération», souligne El Haloui.

Offres de soins inédites au Maroc

L’établissement est doté d’infrastructures et équipements permettant de réaliser des actes complexes, et d’assurer la prise en charge complète et personnalisée de patients lourds, selon son management. «Aujourd’hui, c’est le 1er hôpital au Maroc à disposer d’un laboratoire d’analyse du mouvement permettant la prise en charge des patients polytraumatisés, ou encore, d’une salle opératoire de neurochirurgie équipée des dernières avancées technologiques, en vue de réaliser des actes chirurgicaux très complexes», précise son directeur.

Sur le volet ressources humaines, l’HM6 compte pas moins de 200 médecins et 325 paramédicaux. Pour constituer son capital humain, l’hôpital a mené une opération de recrutement étalée sur plusieurs mois, formée de multiples étapes. Des filtres ont été mis en place pour choisir un personnel «compétent, bienveillant et intègre», selon le management. Des concours écrits, des entretiens oraux ainsi que des tests psychotechniques et tests pratiques au Centre de Simulation de l’université ont été organisés.

Les candidats admis ont été envoyés en formation à l’UM6SS et à l’International Medical Simulation Center, avant de démarrer des stages à l’hôpital Cheikh Khalifa et au Laboratoire national de référence pendant la période Covid.

L’UM6SS ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. L’université prévoit d’ouvrir de nouveaux établissements de formations, ainsi que de nouveaux hôpitaux dans plusieurs régions. «La santé est un champ vital pour le Maroc, la crise Covid l’a bien démontré, et il faut agir très vite», nous avait confié son président, Chakib Nejjari (voir L’Economiste N°:5958 du 02 mars 2021). L’université ambitionne d’accueillir 10.000 étudiants en 2030, contre 4.242 en 2020-2021.

                                                            

Un directeur ingénieur

mouad-el-haloui-015.jpg

La direction de l’HM6 a été confiée à Mouad El Haloui, qui n’est autre que le DG de l’Hôpital Universitaire International Cheikh Khalifa, également membre du comité de direction de la Fondation Cheikh Khalifa. El Haloui a piloté le projet de l’HM6 depuis la pose de la première pierre jusqu’au démarrage fin 2020. Il en a géré toutes les étapes (équipement médical, recrutement des équipes, projet d’établissement, systèmes d’information...). Le DG des deux hôpitaux d’application de l’UM6SS est ingénieur de formation (ENSIMAG), et docteur en Ingénierie Financière de l’EMI. Avant de rejoindre la Fondation en 2016, il a occupé plusieurs postes de responsabilité. Il a notamment été directeur d’investissement en Private Equity chez Amundi Paris, et DG Corporate Finance chez Capital Gestion Group à Casablanca. Agé de 38 ans, Mouad El Haloui est marié et père de deux enfants.

Ahlam NAZIH

 

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite

Retrouvez dans la même rubrique