×
+ L'ÉDITO
Par Khalid BELYAZID
Le 26/11/2021
Mobilité

Comment une ville peut devenir un champion de l’export automobile, accueillir le TGV et ne pas...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Retournement de tendances

Par L'Economiste | Edition N°:4191 Le 13/01/2014 | Partager

La valeur de la bancaire a fait partie des plus fortes baisses du marché. L’action a perdu 6% et se négociait autour de 730,40 DH. La valeur a par ailleurs perdu 12,11% sur une année

L’évolution du marché au cours de cette semaine s’est faite en dents de scie. Après un début de semaine passé  dans le vert, les indices du marché bouclent la journée du vendredi en territoire négatif. Au terme de la séance, le Masi régresse de 1,74% à 9.079,10 points. Le Madex recule de 1,79% à 7.382,24 points. Les indices Ftse se dégradent également. Le Morocco 15 recule de 1,82% et le Morroco All Liquid a perdu 1,83%. La capitalisation s’est établie à 449 milliards de DH, en baisse de 6 milliards de DH.
Côté variations, Ennakl se distingue avec la plus forte hausse du marché. Elle fait un bond de 3,85% à 34,50 DH. CNIA Saada améliore son cours de 3,83% à 1.000 DH. Dans des moindres proportions, M2M gagne 2,67% à 221 DH. Le groupe Addoha progresse de 1,55% à 58,80 DH. Cosumar s’apprécie de 0,79% à 1.915 DH.
A l’inverse, Jet Alu  recule de 6% à 188 DH. Dans de proportions similaires, Maroc Leasing cède à 376 DH. Idem pour Taslif, BMCI et Oulmès qui baissent respectivement à 44,65 , à 730,40 et à 789,60 DH. Taslif et Oulmès sont réservés à la baisse.
Au niveau de la physionomie, le marché a traité 52 valeurs parmi lesquelles 7 sont en hausse, 37 en recul et 8 stagnent. Dans ces conditions, le volume d’affaires s’est limité à 83 millions de DH. Addoha a drainé un flux de 18 millions de DH. IAM et AWB ont enregistré respectivement 14 et 13 millions de DH. A noter que Diac Salaf est toujours suspendue. La procédure de liquidation de la société suit son cours.


A. Lo

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite