×
+ L'ÉDITO
Par Khalid BELYAZID
Le 26/11/2021
Mobilité

Comment une ville peut devenir un champion de l’export automobile, accueillir le TGV et ne pas...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:4191 Le 13/01/2014 | Partager

■ Un cafard logé dans l’oreille!
Incroyable. Un médecin australien a retiré un cafard de l’oreille d’un homme qui se plaignait de douleurs violentes et insupportables! L’insolite mésaventure de Hendrik Helmer, qui habite à proximité de Darwin dans le nord, a débuté mercredi dernier lorsqu’il a été réveillé par des douleurs intenses au niveau de son oreille droite d’après l’Australian Broadcasting Corporation. «J’espérais que ce n’était pas une araignée venimeuse (…). J’espérais qu’elle n’allait pas me piquer», a-t-il confié en anglais à ABC. «Je ne savais pas ce qui s’était fichu dans mon oreille, mais cette dernière n’aimait pas ça du tout», a-t-il aussi déclaré. Aussi, tandis que la douleur devenait insoutenable, il a essayé d’aspirer l’insecte avec un aspirateur, mais sans succès. Son colocataire l’a alors conduit à l’hôpital où un médecin lui a injecté de l’huile dans le conduit auditif, ce qui tua l’insecte qui a tout de même eu le temps de s’enfoncer davantage. Le docteur a alors extrait la bête de près de 2 centimètres à l’aide de pinces. Après un tel calvaire, le patient a affirmé qu’il dormirait sans aucune protection particulière au cours des prochaines nuits. Mais ses amis, traumatisés, ont décidé de s’endormir désormais équipés d’un casque sur les oreilles!

■ Blessé pendant un combat de… robots!
En Inde, les grandes écoles spécialisées dans la technologie organisent fréquemment des démonstrations de projets techniques développés par les étudiants.  Parmi ces dernières, il existe entre autres les Robowars, de véritables  combats entre robots dont les étudiants sont particulièrement friands. Il y a quelques jours, l’un de ces évènements a tourné au drame lors de l’IIT Techfest Robowars de Bombay. Deux robots, baptisés Mojo-jojo et Dr Golu, se sont affrontés dans une arène. Les deux machines particulièrement sophistiquées représentaient deux équipes différentes de la même université, celle de Saboo Siddik. Mais le spectacle tourna vite au drame. L’un des étudiants se trouvant derrière l’une des barricades de l’arène, Saquib Shaikh, a été assommé par un projectile de son propre robot alors qu’il ne s’y attendait à aucun moment. Etudiant en troisième année d’Electronique et de Télécommunications, le jeune homme a été profondément touché au visage, écopant de multiples fractures. Désormais hors de danger, il a décidé de poursuivre en justice l’organisateur de l’évènement, qui semble s’être évaporé depuis l’incident d’après The Times of India. «Nous avons enregistré une plainte contre l’organisateur non connu par nos services», a confié YL Jadhav, inspecteur de police chargé de l’enquête. «Alors que l’étudiant a porté plainte, nous sommes toujours en train d’enregistrer ses déclarations. Il est difficile pour lui de parler à cause de ses multiples fractures», a-t-il ajouté.

■ Ils surfent dans un… parking!
Jorge Gill et Jack Hammersley, passionnés de wakeboard, sont parvenus à pratiquer leur sport dans un… parking! En effet, alors qu’ils sont tombés sur un parking inondé et inutilisable à Guildford, dans le comté de Surrey, les deux sportifs se sont mis en tête d’en faire un terrain de jeu pour s’adonner à leur sport préféré. Une démonstration pour le moins étonnante et hors du commun. Pour prendre de la vitesse et être tractés, les deux casse-cous ont eu besoin d’un treuil puisqu’il n’était pas possible d’utiliser un bateau. Une activité pour le moins dangereuse puisque les deux passionnés doivent à tout prix éviter les nombreux obstacles présents sur leur chemin tels que les piliers.

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite