eleconomiste



eleconomiste
L'Economiste est heureux de vous annoncer le retour de sa version imprimée dans les kiosques. La version numérique reste accessible en cliquant ici
Flash

Développement humain : Le chemin reste encore long pour le Maroc

Par L'Economiste| Le 15/09/2018 - 15:24 | Partager
Développement humain : Le chemin reste encore long pour le Maroc

Le Maroc reste bloqué à la 123e place (sur 189 pays) dans le classement mondial actualisé du développement humain publié vendredi par le PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement). Le Royaume améliore pourtant légèrement son score, qui passe de 0,647 en 2017 à 0,667, mais il est toujours devancé par de nombreux pays africains et arabes (Tunisie, Algérie, Egypte, Qatar, Arabie Saoudite, Botswana, Afrique du Sud, Gabon…).

Selon l’organisation onusienne, le Maroc a réalisé de nombreux progrès durant les dernières années avec une hausse de l’espérance de vie (76,1 ans en 2018), du nombre d’enfants scolarisés, outre les avancées dans la disponibilité des services sociaux de base. "Entre 1990 et 2017, la valeur de l’Indice de développement humain (IDH) du Maroc est passée de 0,458 à 0,667, soit une augmentation de 45,5%", indique le rapport. Sur la même période l’espérance de vie à la naissance du Maroc "a augmenté de 11,4 ans, le nombre moyen d’années de scolarité de 3,3 ans et les années de scolarité prévues de 5,9 ans". A ces progrès, s’ajoute aussi une hausse de 93,2 du Revenu national brut (RNB) par habitant entre 1990 et 2017.

Dans le monde, la Norvège occupe la 1re place du classement, suivie par la Suisse et l’Australie. Le Soudan du Sud, la Centrafrique et le Niger restent derniers.

idh_maroc_pnud_illus.jpg
 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]leconomiste.com
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc