×
+ L'ÉDITO
Par Khalid BELYAZID
Le 26/11/2021
Mobilité

Comment une ville peut devenir un champion de l’export automobile, accueillir le TGV et ne pas...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Sociétés cotées: BKGR livre ses projections pour 2021

Par L'Economiste| Le 19/10/2021 - 10:03 | Partager
Sociétés cotées: BKGR livre ses projections pour 2021

Après une année 2020 marquée par la crise sanitaire, les cotées cotées devraient redresser la barre cette année. Ainsi, lle résultat d'exploitation du Scope 40 de BMCE Capital Global Research (BKGR) afficherait, au titre de cette année, une amélioration de 11,3% à 56,3 milliards de DH par rapport à 2020.

"Cette évolution serait due à la non-récurrence de la comptabilisation des contributions au Fonds Covid-19, notamment pour les financières", explique BKGR dans sa publication "Forecast 2021-2022". La marge opérationnelle devrait ainsi se renforcer de 1,1 pts à 25,6% en 2021, selon les projections de BKGR.

Par branche d'activité, le résultat d'exploitation des Industries devrait progresser de 8,4% à 27,4 milliards de DH. Selon l'analyste, il "serait redevable à la non-récurrence de la comptabilisation de provisions suite à la dévaluation de certains actifs pour les immobilières pour un montant de 1,5 milliard de DH, à la bonne dynamique commerciale des cimenteries, notamment LafargeHolcim Maroc qui devrait afficher un taux d'utilisation en hausse en 2021 et à la non-récurrence du don de 400 millions de DH souscrit par Afriquia Gaz au Fonds Covid-19 et enregistré au niveau de ses charges d'exploitation". Cette progression devrait, toutefois, être contrebalancée par un recul de 6,7% à 11,2 milliards de DH du résultat d'exploitation de Maroc Telecom, induit par un ralentissement attendu de l'activité, note également BKGR.

Pour l'année 2022, le résultat d'exploitation escompté devrait progresser de près de 8% à 29,6 milliards de DH "sous l'effet de l'amélioration du chiffre d'affaires de la cote industrielle et de la poursuite des améliorations opérationnelles pouvant atténuer l'impact craint de la hausse des intrants et des produits énergétiques".

Concernant les sociétés financières, le résultat brut d'exploitation (RBE) devrait afficher une hausse de 14,7% à 27,1 milliards de DH "compte tenu d'un allègement des charges générales d'exploitation, en raison de la non-récurrence des contributions au Fonds Covid-19". "Le RBE 2021 des Financières du scope superforme celui de 2019 (+10,2%) compte tenu d'une meilleure maîtrise des charges générales d'exploitation ainsi que d'une progression soutenue du produit net bancaire (PNB)", souligne BKGR. En 2022, les analystes de BKGR anticipent une croissance de 3% du RBE à 27,9 milliards de DH.

Enfin, BKGR prévoit pour 2021 une hausse de 7,9% du résultat technique des sociétés d'assurance à 1,8 milliard de DH "compte tenu d'un retour progressif à un niveau normatif en termes de sinistralité automobile". En 2022, le résultat technique devrait progresser de 9,1% à 1,9 milliard de DH.