×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Usages

Par L'Economiste| Edition N°:2436 Le 04/01/2007 | Partager

Il a fallu qu’il y ait de l’huile sur le feu pour que les autorités réagissent pour mettre fin à des pratiques qualifiées d’anticoncurrentielles.Et en regardant de plus près, on trouvera sûrement d’autres rebelles. Ce n’est pas que dans l’huile que cela ne va pas. Pourtant, la loi existe et est en vigueur depuis plus de six ans. Mais la politique du «laissons glisser» a fini par conduire au dérapage. Si aujourd’hui la mise en garde ne concerne que la filière huile, d’autres secteurs sont aussi dans le collimateur. Toute loi a un prix, celui d’un contrôle méticuleux de ses conditions d’application. En Europe ou aux Etats-Unis, face à des multinationales de plus en plus grandes qui acquièrent des monopoles mondiaux, les Etats et les pouvoirs politiques usent de leur légitimité pour préserver les règles du marché. Chez nous, il ne suffit pas de voter des lois importantes et puis de leur tourner le dos et ignorer ce qui se passe après sur le terrain. Surtout pour des textes aussi fondateurs que celui de la concurrence qui constitue une véritable refonte du droit économique marocain. Il a apporté avec lui un changement radical des usages commerciaux. Son principe fondamental est d’user de la liberté d’entreprendre sans en abuser. Car l’objectif est de préserver les règles du marché. C’est en l’expliquant encore et encore qu’un texte est assimilé et que les dérapages sont évités. Cela a-t-il été suffisamment effectué? Que fait aussi ce fameux conseil de la concurrence, longtemps critiqué pour son agaçante léthargie? Dans tous les cas, ces derniers rappels à l’ordre sont une bonne chose pour l’économie et un signal pour les investisseurs. Le plus important est que cela soit sanctionné et maîtrisé jusqu’au bout. Et que cela ait valeur d’exemple.Meriem OUDGHIRI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc